Émission sur l’abbé Proulx et le cinéma (25-01-2014)

Le cinéma québécois démarre timidement dans les années 1920 sous l’impulsion de cinéastes amateurs. L’un des plus importants est l’abbé Maurice Proulx qui, devenu cinéaste officiel du gouvernement de Duplessis, tournera des oeuvres majeures destinées à l’éducation populaire et au tourisme. Pour en discuter, j’ai reçu l’historien Marc-André Robert, auteur d’un ouvrage paru récemment chez Septentrion où il relate le parcours exceptionnel d’un «petit gars de la campagne» devenu un prêtre-cinéaste au service du gouvernement québécois.

» Émission sur l’abbé Prouxl et le cinéma québécois (25 janv. 2014) (mp3)

Pièces musicales présentées :

Pour en savoir plus :

cferland-abbe-ProulxMarc-André Robert, Dans la caméra de l’abbé Proulx. La société agricole et rurale de Duplessis, Québec, Septentrion, 2013, 234 pages.

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s